Des projets en faveur du Bénin, avec Prospérité pour tous

Une nouvelle association a vu le jour dans la commune, il y a quelques semaines. Née de la rencontre de Béninois et de Français, elle a pour but de concevoir et réaliser des projets susceptibles d’améliorer les conditions de vie des couches défavorisées de la société béninoise et notamment les jeunes. Elle est coprésidée par Clémence Durand, Gauthier Dah-Gebemenou et Nanie Jusseaume.

Plusieurs projets sont lancés. D’abord un « projet collège solidaire, en partenariat avec Saint-Exupéry de Savenay, France Bénin 44, et une association béninoise, explique l’équipe dirigeantez. Les élèves ont déjà collecté du matériel qui va être envoyé aux jeunes filles de la Passerelle. »

L'équipe dirigeante de cette nouvelle association malvilloise.

Le projet D’un estuaire à l’autre, en partenariat avec le lycée Prévert de Savenay, Estu’art de Saint-Etienne-de-Montluc, les Anneaux de la mémoire à Nantes et un collège de Porto-Novo, prévoit, lui, l’organisation d’une exposition Regards croisés sur l’Afrique, du 11 au 13 décembre 2015, à Saint-Etienne-de-Montluc. « Des artistes béninois, Cordemaisiens entre autres y participeront. »

Un partenariat inter-lycées entre les deux pays est également à l’éude. Tout comme le projet « Cyber communautaire, formation et prospérité à portée de clic. Le Bénin, pays très pauvre, connaît un fort taux de jeunes vivant à la rue. L’association prévoit la création d’un centre de formation à l’informatique, pour aider l’insertion de ces jeunes par l’accès au savoir, à la lecture, à l’écriture. Une banque a déjà offert 10 ordinateurs », indiquent Clémence Durand, Gauthier Dah-Gebemenou et Nanie Jusseaume.

Leave a reply